Les Z'Actus

Published on septembre 4th, 2017 | by FRBCN

A la rencontre de Bertaga, un artiste français basé à Barcelone

Urgence de toi, un nouveau clip tout en fraîcheur !

On avait rencontré Romain il y a quelques mois à l’occasion de la sortie de son premier album solo, Ces Villes.

Ne manquez pas le clip de son single « Calie Mente » en fin d’article. On adhère !

Bonjour Romain, alors pourrais-tu d’abord un petit peu te présenter? Qui est Romain Bertaga? Quel âge as-tu? D’où viens-tu? … ?

Salut Mathieu, je viens de Cambrai dans le nord de la France. Après j’ai vécu de nombreuses années à Lille où j’étais auteur-compositeur-interprète, et je vais bientôt clôturer la trentaine…

Depuis quand fais-tu de la musique? Qu’est-ce qui t’as poussé à en faire?

Depuis l’âge de conduire une camionnette et de partir faire des concerts les weekends avec les copains… Une proposition de faire partie d’un groupe m’a amené dans ce milieu.

Et tu arrives à en vivre? Ou comme pour beaucoup, il y a forcément d’autres boulots sur le côté?

Je n’en vis pas, j’ai d’autres activités à côté oui, liées ou non à la musique.

Quelles sont dès lors tes ambitions à moyen terme?

En ce moment je termine des nouveaux titres, avec lesquels j’aimerais réaliser d’autre vidéo-clips. J’ai aussi d’autres morceaux prêts pour d’autres artistes.

Après deux albums aux sonorités différentes tu as décidé de te lancer en solo. Comment as-tu vécu cette transition?

Oh là là, ma vie est remplie de transitions, je suis habitué… ahah!
Mais pour celle-ci, j’ai été un peu forcé. Ont surgi subitement des acouphènes qui m’ont empêché de continuer en mode groupe. Nous faisions des choses un peu plus rock, du coup ça jouait fort et pour ce type de problèmes… C’est moyen! Maintenant, c’est plus calme.

Comment décrirais-tu ton style musical aujourd’hui?

Je dirai chanson folk avec une pointe de pop.

Pourquoi le nom Bertaga? Une signification particulière?

Viva Bertaga est un des romans San Antonio publié en janvier 1968 par Frédéric Dard.
J’ai découvert ces livres via le groupe Bérurier noir car j’écoutais beaucoup de punk rock. Bérurier est aussi un personnage principal de ces romans, sa femme est Berthe, d’où « Viva Bertaga ».
Tu suis… ? ahah !
Bref, ce mot m’a plu, et ce à quoi il renvoyait aussi. Du coup je l’ai utilisé comme nom de scène, parce que ça me plaisait. Eh eh !

Quelles sont tes sources d’inspi?

Un mot, un souvenir, la solitude, un sentiment, un doute, la mélancolie, un sourire, les gens…

Et qui sont tes modèles? Tes artistes favoris?

J’aimais bien Mano Solo.

De qui Bertaga avait des posters dans sa chambre quand il était petit?

J’accrochais mes paquets de cigarettes sur mon mur. Maintenant, j’essaie d’arrêter de fumer, c’est malin.

Le dernier son qui t’a touché? Que t’as vmt kiffé?

Jeanne Added, « Be sensational », je suis amoureux.

Avec qui rêverais-tu de collaborer?

J’aimerais écrire ou composer pour des artistes oui. C’est le feeling qui réuni et je n’ai pas de nom en tête.
Mais bon, il faudrait déjà tourner un projecteur sur l’un de mes morceaux pour intéresser d’autres artistes… Ahah!

Alors, dis moi un titre que tu aimes bien mais que tu écoutes seulement en cachette?

Patricia Kaas, « il me dit que je suis belle ». Je suis amoureux, aussi. Mais tu n’es pas obligé de le dire…

Haha, top ! Des projets pour la suite sinon?

Oui plein! Mais dans l’immédiat, je vais continuer l’apprentissage du castillan-catalan…

Pour revenir un petit peu à Barcelone, tu habites ici depuis presque un an, qu’est-ce qui t’a poussé à venir ici?

J’étais venu deux ou trois fois et la ville, l’ambiance, tout m’avait plu.
Quand je suis arrivé, je me suis immergé directement dans une vie de quartier où j’ai ressenti le respect de l’autre, la tolérance, le vivre-ensemble. Ce qui caractérise assez bien la ville, j’ai l’impression. Si on met de côté les problèmes de la Barceloneta lié au tourisme de beuverie…

Quelques mots sur la ville? Une anecdote peut-être? Un spot fétiche ? Un bar, un resto favori ?

J’ai des anecdotes, mais on ne se connait pas encore assez dis… ahah!!
Un bar-restau favori? Oui! L’Andorra.

Haha d’accord… On te souhaite en tous cas le meilleur pour la suite et avant de visionner le clip de « Calie Mente », peux-tu nous dire où acheter ton CD?

A l’Andorra, Carrer de Sant Pere Més Alt 74, Barcelona !

Super, merci Romain !

Pour suivre l’actualité de Bertaga, c’est ici !

MC

Tags: , , , , , , ,


About the Author



Haut de Page ↑
  • El Tiempo

    Partiellement nuageux
    samedi
    Partiellement nuageux
    Nuageux
    Demain
    Nuageux
    Risque de pluie
    Lundi
    Risque de pluie
  • El Facebook

  • mapetiteepicerie