Les Z'Actus

Published on septembre 12th, 2017 | by FRBCN

Immense manifestation à Barcelone pour l’indépendance de la Catalogne

Près d’un million de manifestants selon la police municipale, 350.000 selon la délégation du gouvernement espagnol, ils étaient quoi qu’il en soit très nombreux à défiler dans les rues de Barcelone hier après-midi, à l’occasion de la Diada (fête de la Catalogne). Un rassemblement dans la bonne humeur malgré la tension qui monte, à trois semaines d’un référendum d’autodétermination toujours interdit par les institutions espagnoles.

« Adeu Espanya » (Adieu l’Espagne), « Independencia », « Votarem » (Nous voterons), le message délivré par les manifestants et le gouvernement catalan est on ne peut plus clair. Quoi qu’en pense Madrid, ils comptent bien se rendre dans les urnes le 1er octobre prochain. « On ne peut pas arrêter un peuple en mouvement », peut-on encore lire sur l’une ou l’autre pancarte.

« Il reste 20 jours et la mobilisation qui a montré ce processus est intact », a assuré ce lundi Carles Puigdemont, pourtant menacé – tout comme ses alliés – de poursuites judiciaires pour avoir défié l’interdiction de la cour constitutionnelle. « Ne pas réaliser le référendum n’est pas une option pour nous ».

Côté anti-indépendantiste, on regrette une Diada « qui n’est plus la Diada de tous les catalans. Aujourd’hui, c’est une démonstration claire que l’on cherche à exclure tous ceux qui ne sont pas favorables à l’indépendance », a déclaré Inès Arrimadas, numéro 1 en Catalogne du parti libéral Ciudadanos, première force d’opposition régionale.

Madrid contre-attaque

« Il n’y aura pas de référendum et je ferai tout le nécessaire pour cela, car il est dans mon obligation de préserver l’unité nationale », avait annoncé samedi Mariano Rajoy. Le scrutin ayant été déclaré anticonstitutionnel par la haute cour, à la demande de son gouvernement.

La semaine dernière, la justice a d’ailleurs ouvert une enquête visant Carles Puigdemont et les membres de son gouvernement, pour déterminer s’ils ont commis ou non les délits de « désobéissance », de « prévarication » et de « malversation de deniers publics ».

La garde civile a quant à elle perquisitionné dans une imprimerie et dans les locaux d’un hebdomadaire local soupçonnés d’avoir participé à l’impression de bulletins de vote. Et les quelques 200 gardes civils en poste en Catalogne qui devaient être prochainement mutés ont reçu l’ordre de repousser d’un mois leur changement d’affectation.

J-19 …

Sources:
-AFP
-EFE

MC

Tags: , , , , ,


About the Author



Haut de Page ↑
  • El Tiempo

    Ciel dégagé
    mercredi
    Ciel dégagé
    Partiellement nuageux
    Demain
    Partiellement nuageux
    Risque d'orage
    Vendredi
    Risque d'orage
  • El Facebook

  • mapetiteepicerieATARA
  • amaloca elfestival
  • frenchbis PUB
  • orangebleu PB