Les Z'Actus

Published on janvier 18th, 2017 | by FRBCN

0

INTERVIEW: Ces Français qui marquent Barcelone

On a rencontré Jean-Christophe, trapéziste et l’un des gérants du cirque traditionnel Raluy Legacy, présent à Barcelone jusqu’au 19 février prochain. Vous avez peut-être aperçu la troupe sur le défilé des Cavalcades, le 5 janvier dernier. Récit d’une rencontre hors du commun et inspirante.

  • Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Jean-Christophe, je suis né dans région parisienne et je suis trapéziste de métier. Je suis arrivé dans le cirque Raluy en tant qu’artiste. Maintenant, je suis marié à Kerry Raluy et nous avons désormais un numéro ensemble.

  • Vous venez d’une école de cirque ? Ou d’une autre famille ?

Je viens de l’école française du cirque Fratellini à Paris, j’ai toujours voulu faire ça ! J’ai ensuite monté un numéro de trapèze, et j’ai travaillé dans différents cirques du monde entier, dont en France, Belgique, Italie, Allemagne et États-Unis.
Par la suite j’ai monté un numéro comique de trapèze avec deux autres partenaires. Nous avons fait le festival mondial du cirque de demain et une personne est venue nous dire « Venez travailler chez nous dans le cirque Raluy ! ». Je ne connaissais pas du tout mais j’ai accepté, d’abord pour 6 mois et ça fait maintenant 12 ans que je suis là (haha).
Je me souviens que lorsque j’étais en 3ème et que je disais aux conseillers d’orientation que je voulais faire l’école du cirque, ils me répondaient que ce n’était pas une orientation, alors que je savais très bien où j’allais. Pour eux, j’étais un cancre. Aujourd’hui, j’aimerai qu’ils voient quelle entreprise je mène. Je dirai toujours à tout le monde de faire ce qu’il aime, de réaliser sa passion, car la vie est trop difficile et courte pour ne pas en profiter.

  • Pourquoi y a-t-il deux cirques Raluy ?

Avant, il y avait deux directeurs ici, Luis Raluy (le père de ma femme, Kerry Raluy, et de ma belle-sœur, Luisa Raluy) et Carlos Raluy. Le cirque s’est séparé pour diverses raisons et chacun a suivi sa famille. L’entreprise Raluy a alors arrêté d’exister pour laisser place à deux entreprises totalement indépendantes l’une de l’autre. Nous, nous sommes le cirque Raluy Legacy. Legacy signifie « Héritage », dans le sens transmission de savoir, car nous sommes une famille de 5 générations.

16145569_1409630602388482_972040290_o

  • Combien y a-t-il de personnes à l’année sur le cirque ?

Entre 40 et 50 personnes suivant la saison. C’est déjà très gros à tenir à l’heure actuelle. Mais le noyau familial représente 10 personnes. Toute la famille est en piste, sauf ma belle-mère qui s’occupe de placer les gens et de tout ce qui est logistique, c’est-à-dire de la partie immergée de l’iceberg. Le spectacle c’est la cerise sur le gâteau par rapport à tout ce qu’on doit organiser derrière ! Ensuite on engage différents numéros venant du monde entier, afin d’avoir un spectacle conséquent.

  • Mais alors vous avez rencontré votre femme dans le cirque Raluy ?

Oui c’est ici qu’on s’est rencontré, car je suis arrivé dans le cirque de sa famille, je suis tombé amoureux d’elle et je suis toujours amoureux !

  • Travailler avec sa compagne, c’est comment ?

Il est vrai que lorsqu’on y pense, on a une relation de couple énorme. On vit 24/24 ensemble, sur notre lieu de travail, c’est notre vie ! Donc dès que l’on ne s’est pas vu pendant 2 heures, on se demande ce que fait l’autre, par habitude d’être ensemble. C’est complètement naturel pour nous ! Je ne m’imagine pas faire autrement.

Capture d’écran 2017-01-18 à 13.03.36

  • Vous voyagez dans toute l’Espagne ?

Principalement en Catalogne car comme nous sommes un cirque catalan, nous avons un vrai public ici, qui nous connaît et nous suit sur les années. Passer Noël à Barcelone est devenu une habitude ! En 2017, c’est la 18ème année que nous serons présents à cette période sur Barcelone.
Après, avec le fait d’avoir divisé la famille Raluy en deux cirques qui voyagent, nous devrons peut-être justement élargir nos chemins.

  • Où logez-vous ?

On loge ici même ! Toutes ces caravanes sont nos maisons. Pratiquement tout le mobilier est d’origine, restauré bien-sûr, mais toutes les caravanes sont anciennes.

16121488_1409630639055145_783465544_o

  • Et toute votre troupe est francophone ?

Principalement la famille, parce que pendant très longtemps les membres de la famille Raluy ont été de vrais aventuriers et sont partis dans des pays incroyables, dont les Caraïbes et l’Ile de la Réunion. Toute la génération de ma femme, ma belle-sœur etc, a été scolarisée dans ces villes.
Mais je suis le seul « véritable français », même si, vous savez quand vous êtes enfant dans le cirque, ça parle tellement de langues ! Ma belle-sœur parle 8 langues, ma femme 6 ou 7 je crois et moi qui ai toujours été nul en langues, j’en parle 4. On se débrouille, l’important c’est d’avoir envie de communiquer, ce n’est pas forcément de les parler très bien.

  • Par rapport à votre numéro, vous vous entraînez tous les jours ?

On s’entraîne physiquement tous les jours, pour garder la forme. Pour une nouvelle que l’on crée, on va s’entraîner tous les jours sur une longue période. Par exemple, notre numéro de tissu, nous l’avons créé lorsque ma fille venait de naître, six mois après sa naissance nous avons commencé à le répéter tous les matins, les enfants partaient par-ci par-là, jouaient dans les gradins. Nous avons mis six mois à le monter, mais six mois c’est rien ! Car dès que l’on change de discipline de toute façon c’est terrible ! Votre corps a l’habitude de faire quelque chose, a l’habitude de ses prises. La prestation que l’on fait maintenant, on l’a créé il y a environ 7 ans. Sur cette période on a dû changé 2-3 fois de numéro, l’an passé par exemple j’avais une représentation de sangles, avec ma femme toujours, qui était beaucoup plus fort techniquement. Un an, ça va vite. C’est pour ça qu’avec ce nouveau spectacle nous essayons de durer deux ans, de façon à ce que nous, la famille, ayons le temps de répéter pour dans deux ans.

  • Vous êtes-vous déjà blessé au cours de votre carrière ?

Oui, ça arrive sans arrêt. Gravement non, mais par exemple, là j’ai un coude qui ne va pas depuis plus d’un an.

  • Que visez-vous avec votre spectacle ?

Disons que c’est un spectacle traditionnel, des numéros se succèdent et l’émotion produite dépendra de chacun. Pour nous, l’important est que notre public se divertisse, que chacun le prenne comme il veut est le plus intéressant. Déjà de faire le pas de venir, c’est super ! D’une parce qu’on a besoin de vous, mais de deux parce que réaliser la démarche d’aller voir du spectacle vivant de nos jours, c’est génial !
Cette année, on a réussi à toucher un public très varié, hors du cliché « sortie cirque en famille », qu’on aimerait que les gens dépassent ! On voit de plus en plus d’adultes (90% du public) et des jeunes entre 18 et 30 ans qui se déplacent en groupe pour voir nos représentations. Nous avons réussi à toucher cette deuxième tranche d’âge essentiellement grâce aux filles de Luisa, ma belle-sœur, qui ont un numéro de patin et qui ont attiré du monde, tout d’abord parce que Nigella fait pas mal de choses, dont un programme TV connu et ensuite grâce au bouche à oreille.

  • Une anecdote rigolote pour conclure?

La plus belle anecdote de la famille Raluy est quand même au sujet de Luis Raluy, le père de ma femme : il est mathématicien et physicien autodidacte. Il a travaillé dans le cirque toute sa vie et la nuit, il étudiait seul les maths par passion. Il a même recréé des théorèmes sur les nombres premiers, que jamais personne n’avait réussi à trouver. Le fait d’être autodidacte lui a permis de penser d’une autre manière que tous les mathématiciens et réussir l’impossible. Ce gars est un génie ! Il a une bibliothèque pleine de livres sur le cirque et les maths et c’est passionnant d’être à ses côtés et de parler avec lui. Il a d’autre part inventé un système de rampe installé à l’arrière d’une voiture, à laquelle était donnée une impulsion qui permettait aux acrobates de faire un triple-salto. C’était l’attraction !

Merci pour cette super interview! 

Merci à vous, un plaisir!

Et sachez qu’il est possible de passer une nuit dans le cirque, dans une caravane aménagée spécialement pour recevoir une famille curieuse de découvrir la vie que mènent les artistes! Pour en savoir plus, on vous laisse leur site web:  http://circoraluy.com.

15991561_715241178638017_1451235436_o

Tags: , , , , , , , , ,


About the Author



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut de Page ↑
  • El Tiempo

    Partiellement nuageux
    samedi
    Partiellement nuageux
    Nuageux
    Demain
    Nuageux
    Risque de pluie
    Lundi
    Risque de pluie
  • El Facebook

  • mapetiteepicerie
  • PUB elfestival
  • frenchbisPB