Interview

Published on octobre 9th, 2017 | by FRBCN

Questions-Réponses avec Deluxe, le groupe frenchie le plus dingue du moment

Plus que quelques jours avant de voir les français à la Sala Apolo de Barcelone. Pour l’occasion, ils ont accepté de se prêter au jeu des questions-réponses !

Vous avez commencé dans les rues d’Aix-en-Provence et puis petit à petit vous avez monté les échelons.. Comment vit-on une telle ascension ?

On est très fiers du chemin parcouru, en effet ça va faire 10 ans que Deluxe existe! Ça a été si progressif qu’on se sent un peu les mêmes qu’au début: on se donne rendez-vous tous les matins pour faire du son et bosser ensemble!

C’était une bonne école? Un passage obligé?

Franchement, pour ce qui est de se faire le cuir pour la scène, oui! Au tout début, pour jouer dans les bars il faut démarcher un minimum alors que pour busker, tu demandes rien à personne, tu t’installes jusqu’a ce que tu te fasses virer! Par la police, la mafia ou juste le défilé médiéval de ta ville.

Qu’est-ce que ça vous a apporté?

On est très potes avec les chiens. Tous les chiens.

Alors à quel moment on se dit « ça y est, c’est réussi, on peut en vivre »?

Au moment où on s’est rendu compte qu’on pouvait apporter des tupperware en festival et ramener toute la bouffe du catering dans nos congélos!

Vous faisiez quoi d’ailleurs comme petit boulot avant de devenir Deluxe?

A nous 6, on a fait de la plonge, du service, du baby sitting, un peu d’interim, du fromage, de la maçonnerie, de la prison, de la réparation de mobylette…

Après quand on se produit sur des scènes comme l’Olympia on doit halluciner, non ?

J’avoue, c ‘était 5 jours après l’attentat au Bataclan, tout le monde avait la boule au ventre! Mais IAM et M (nos idoles depuis la tendre enfance qui étaient aussi nos guests surprises pour ce concert spécial) nous ont dit « si vous maintenez la date, on vient avec vous ». C’est un souvenir hyper fort! Peut être même le concert le plus incroyable de nos vies.

Sur scène, vous donnez l’image d’une bande de copains hyper soudée, qui ne se lâche pas. C’est vraiment le cas? Même en dehors des concerts, .. ? Comment vous êtes vous rencontrés ?

Non, en ce moment, le split est imminent.
Je vais te la faire longue : Kilo (batterie/ machines/ cassoulet) et Kaya (basse/ contre-basse/ poésie /quarterback) sont comme cul et chemise depuis la tendre enfance! Ils rencontrent Pietre (guitare/ clavier/ voix/ chasse et pêche) au collège et se passionnent ensemble pour la musique. Plus tard dans la cours du lycée, arrive Soubri (tambourin, mpc, couteaux suisses, couteaux des mers). Et c’est encore un peu plus tard, lors d’un stage de poterie en Ardèche qu’ils tombent sous les charmes de Pépé (sax/ double sax/ trompette/ clavier/ galoubet/ banjo/ banjette/ tuba/ soubassophone/ trompinette/ futon). Les 5 chevaliers adolescents développent leur musique et sens de la scène dans les rues d’Aix en Provence. De belles années formatrices à écumer bars et trottoirs passent avant qu’ils croisent par hasard la route de Liliboy (voix, enduits à la chaux), inconsciente dans un fossé au bord de la départementale 8N. C’est une histoire de rencontres fortuites et pourtant évidentes.

Alors on vous la pose à chaque fois, mais vous répondez rarement la même chose…Pourquoi cette moustache?

J’te l’ai dit: on est vraiment trés potes avec les chiens!

Quand on est autant que vous, comment s’y prend-on pour composer? Vous avez un modus operandi?

C’est sûre que si on veut se la jouer démocrates, c’est compliqué de se décider à 6! C’est pour ça qu’on privilégie le combat de coq. Chacun de nous dresse chez lui un coq différent, selon sa propre philosophie de vie. On organise des combats hebdomadaires, où le propriétaire du coq gagnant devient « The Decider of the week », il décide de toutes les décisions décisives et dominicales jusqu’au prochain combat.

Vous avez tous les mêmes goûts musicaux en dehors de vos compositions?

Oui, enfin presque! Il y a quand même deux camps distincts bien que similaires: ceux qui aiment la surf music et ceux qui aiment la skelleton-surf music.

Vous avez des modèles? Des artistes favoris?

M et IAM pour la vie! Tant humainement que musicalement, ils nous bluffent sur toute la ligne. Aprés on kiffe The Roots, D’Angelo, Curtis Mayfield, le Saïan Supa Crew, Lauryn Hill, Richard Goetener, Patrick Sébastien.
En ce moment on écoute Electric Guest en boucle!

De qui les Deluxe avaient des posters dans leur chambre quand ils étaient petit?

Au nom de tous, les soeurs Olsen quand elles étaient toutes petites ! Puis Manu Chao, Louise Attack, M!

Vous avez déjà collaboré avec des grands noms comme M ou IAM donc… Des projets pour la suite?

On a pas trop le droit de le dire mais bien parce que c’est vous, il se prépare un single avec Youri Djorkaeff.

Et avec qui rêveriez-vous de collaborer? Et à l’inverse, avec qui plutôt mourir?

Bill Withers! J’éspère ne jamais faire de morceaux avec mon père.

Un titre un peu gênant mais que vous kiffez quand même?

Colette Renard : Les nuits d’une demoiselle

Si vous ne pouviez emporter avec vous qu’un seul album sur une île déserte? A part l’un des vôtres bien sûr…

Dr.Dre 2001

Bon, vous arrivez bientôt à Barcelone… C’est comment se produire ici?

La folie! On n’est jamais déçus, c’est vraiment la ville la plus fêtarde qu’on connaisse.

Quelques mots sur la ville? Une anecdote peut-être? Un spot fétiche ? Un bar, un resto favori ?

On y perd des points de vies, mais le jeu en vaut la chandelle <3 !

Super, merci et rendez-vous le 19 !!

MC

Tags: , , , ,


About the Author



Haut de Page ↑
  • El Tiempo

    Partiellement nuageux
    samedi
    Partiellement nuageux
    Nuageux
    Demain
    Nuageux
    Risque de pluie
    Lundi
    Risque de pluie
  • El Facebook

  • mapetiteepicerie
  • PUB elfestival
  • frenchbisPB