Les Z'Actus

Published on septembre 18th, 2017 | by FRBCN

Ryanair : Que faire si votre vol fait partie des 2000 annulés ?

La compagnie aérienne a annoncé vendredi la suppression de 40 à 50 vols par jour durant les six prochaines semaines. Des annulations en cascade que Ryanair justifie difficilement. « En annulant moins de 2% de nos vols, nous pouvons restaurer la ponctualité au niveau de notre objectif annuel de 90% », explique la compagnie dans un communiqué. « Un prétexte », selon Christophe Tharot, président du Syndicat national des pilotes de ligne. Quoi qu’il en soit, les voyageurs sont ravis…

« C’est en fait un problème de jours de congé des pilotes dans le planning », a déclaré samedi Kenny Jacobs, directeur marketing. La compagnie dispose dès lors de trop peu de pilotes et de personnel de cabine pour assurer les vols tels qu’ils étaient planifiés jusqu’au début de la saison hivernale.
Une explication qui ne satisfait pas le syndicat national des pilotes de ligne. « Les pilotes qui ont le choix préfèrent tout simplement se faire embaucher dans des compagnies offrant une meilleure rémunération, de meilleures conditions de repos et une plus grande stabilité du planning », réagit Christophe Tharot. Entre 308.000 et 385.000 passagers seraient concernés selon Bloomberg.

« Nous présentons nos sincères excuses au petit nombre de clients affecté par ces annulations et ferons de notre mieux pour leur trouver un autre vol et/ou les rembourser en totalité », a insisté M. Kiely. Une pilule difficile à avaler du côté des voyageurs, nombreux à s’en prendre à la compagnie à travers les réseaux sociaux.

Mais que peut-on faire si notre vol est touché ?

Les clients concernés sont en théorie avertis préalablement par courriel, et « peuvent soit prendre un vol alternatif (sous réserve de disponibilité des places), soit se faire rembourser« , explique Ryanair.

Mais selon Happyflights, les conditions de remboursement proposées par Ryanair ne seraient toutefois pas exceptionnelles. En effet, tout va dépendre du moment où a été signalée l’annulation. Si celle-ci a été signifiée deux semaines ou plus avant le départ, vous n’aurez droit à rien. « Pour les vols annulés en dernière minute, les remboursements seront traités dans les 7 jours ouvrables vers le mode de paiement utilisé pour la réservation initiale », peut-on lire sur le site de la compagnie.

Quand pouvez-vous prétendre à une indemnisation ?

Que vous optiez pour un nouveau vol ou le remboursement de votre réservation, vous pouvez exiger une compensation financière de votre compagnie aérienne en cas d’annulation, sauf si vous en avez été informé :

– au minimum 2 semaines avant votre départ

– entre 2 semaines et 7 jours avant votre départ et si un nouveau vol qui part au maximum 2 heures avant l’heure de départ initiale de votre vol annulé et qui arrive au maximum 4 heures après l’heure d’arrivée prévue vous a été proposé

– moins de 7 jours avant votre départ et si un vol alternatif qui part au maximum 1 heure avant l’heure de départ initiale de votre vol annulé et qui arrive au maximum 2 heures après l’heure d’arrivée prévue vous a été proposé

Enfin, si votre vol arrive avec plus de 3 heures de retard, le règlement européen relatif aux droits des passagers aériens précise que vous pouvez prétendre à un dédommagement qui peut aller jusqu’à 600 euros. Un montant qui dépendra de la distance du vol et non du prix du billet.

A noter que Ryanair n’est pas tenu de payer d’indemnisation si l’annulation de votre vol est due à des circonstances exceptionnelles ou à un cas de force majeure.

Sources:
-Ryanair
-AFP
-European Consumer Center
-Le Vif
-Le Monde
-La Libre
-20minutes

MC

Tags: , , , , , ,


About the Author



Haut de Page ↑